Plan du site          Dans les années 50          Aujourd'hui          Pages diverses
 
La gare de Royaumeix et le train de Toul à Thiaucourt
 
 

La photographie ci-dessus – qui date du début du siècle dernier – montre le « Thiaucourt » entrant en gare de Royaumeix. C’est ainsi que les habitants du village appelaient le petit train qui circulait à cette époque – de 1910 à 1939 – sur la ligne Toul-Thiaucourt passant à Royaumeix.

Aujourd'hui, lorsqu'ils évoquent le fameux « Thiaucourt », les quelques anciens l’ayant connu semblent garder d’attachants souvenirs… certes quelque peu idéalisés par la mémoire ! La laideur des wagons, l'âcre fumée de la locomotive, ils ont oublié et vous diront même, qu'autrefois, ils étaient privilégiés en vivant dans un petit village desservi par le train.

Car le Toul-Thiaucourt rendait bien des services. « Ce moyen de transport permettait entre autres, l’acheminement vers Toul de la production des trois tourneurs sur bois spécialisés dans la fabrication des crochets pour faucher les moissons, manches de faux, râteaux pour la fenaison, etc. […] Il était également très pratique pour le déplacement des personnes, les chasseurs venant chasser dans la forêt de la Reine descendaient à cette station » (1).

Au début du siècle dernier, le village de Royaumeix était effectivement un haut lieu de la fabrication des râteaux de bois… comme en témoigne la carte postale ci-dessus où l’on peut distinguer un stock de ces outils agricoles en attente d'expédition sur le quai de la gare.

Hélas, comme pour beaucoup d'autres chemins de fer ruraux, l'essor de la route entraîna progressivement le déclin de la voie. Le trafic marchandises et voyageurs régressa donc au profit des camions et autobus. Bientôt, certains tronçons de la ligne furent même fermés à tout trafic. Finalement, c'est la guerre, avec la destruction en 1940 d'un pont près de Toul, qui porta le coup fatal au petit train.

Cependant, la gare de Royaumeix survécut. Après son rachat en 1942 par l’Administration des Eaux et Forêts, elle se mua ainsi… en maison forestière !

 
Il est bien loin le temps où le célèbre « Thiaucourt » prenait son départ à la gare de Toul... aujourd'hui les trains modernes ne s'y arrêtent même plus ! (Photo Pierre Fabre)

_________
1. Gilbert Chénot, Monographie de Royaumeix, 2005, p. 33.

 
 
© Claude Bouchot